Important ! Pour une meilleure utilisation de ce forum, pensez à mettre, en titre de votre message, le thème précis de votre question (le nom de la notion traitée, le sujet de la dissertation, etc.)  Forums
Liste des sujets
Publier un nouveau sujet
Rechercher

   
Auteur Sujet :  <<Nul n'est méchant volontairement>> consigne expliquer et discuter
Envoyer un email à OLAGO ONOUVIE       
OLAGO ONOUVIE
Utilisateur
1 message(s)

posté le 25/04/2017 22:07               
besoins de conseils(juste la première partie de la discussion)

[25/4 18:19] Mr ONOUVIE🎓: Sujet:<<nul n'est méchant volontairement>>
Consigne:expliquer et discuter

Proposition d'introduction n°1

Souvent jugé à tort,même en essayant de faire du bien à autrui,l'homme est taxé de méchant pour ces agissements involontaires qui sont parfois à l'origine des douleurs de ses semblables
Ainsi c'est dans cette optique que Socrate affirme que:<<nul n'est méchant volontairement>>.toutefois si il semble que nul n'est ne féroce délibérément, il n'en demeure pas moins que certains le font en toutes âmes et consciences.
Dès lors doit-on toujours affirmer que nul n'est méchant volontairement?ou n'est-ce pas au contraire un désire chercher par l'homme?

Proposition d'introduction n°2

La ''méchanceté'' est le caractère attribué à celui qui fait le mal intentionnellement. En ce sens elle vient d’une intention consciente et malveillante, donc relève de la volonté .Or le mot '' volontairement '' ici dans notre assertion revoit à une idée toute à fait inconsciente,involontaire des actions posés.
Ainsi c'est dans cette élan que Socrate pense que:<<nul n'est méchant volontairement>>.
Toutefois si il semble que nul ne soit mauvais intentionnellement ,il n'en demeure pas moins que certains le font en toutes âmes et conscience.
Dès lors doit-on toujours soutenir que nul n'est méchant volontairement?ou est-ce pas au contraire un désir pour l'homme d'être préjudiciable?

Explication de la citation

<<nul n'est méchant volontairement>>

À-travers cette citation l'auteur reni la méchanceté de la volonté humaine de faire du mal et refuse de voir en l’homme toutes intentions malveillantes dans ces actions.Cette assertion révèle de l'absolu dans le sens où il dit : « Nul », c’est à dire que selon lui, aucun être ne peut faire le mal volontairement, pas même un assassin ou un ténor. Ainsi l'humain qui fait du mal ne le fait donc pas en toute âme et conscience,mais le mal fait, n’est donc qu’un accident, Évènement inattendu à un dessein nécessairement bon .En ce sens il nous fait comprendre que l'homme est de nature bon.


Dans une certaine optique, il sembleraît que la méchanceté n’est pas toujours volontaires. Autrement dit,celui qui la fait ne mesure pas l'ampleur de son acte.
Car ceux qui font des mauvaises actions le font involontairement. Ainsi la méchanceté n’est pas entièrement volontaire, dans la mesure où elle a des origines psychanalytiques. C'est à dire que la responsabilité de la méchanceté d’un individu ne serait pas d’abord d'une envie propre à lui-même,mais dû plutôt à l'effet d'une force qui le surpasse. La méchanceté, puisqu’elle a des origines psychanalytiques, est donc, en ce sens là,pas désirable. À cette effet, dans introduction à la psychanalyse) Sigmund Freud déclare << Le moi n’est pas maître dans sa propre maison >>.À travers cette citation l'auteur nous montre clairement en image l'impuissance de l'homme dans certaines situations qui caractérise sa vie .Surtout comme il fait face,à une passion. Tel est le cas des tueurs en série comme Jack l'Éventreur,Francis Heaume,Albert Fish,Jeffrey Dahmer qui étaient poussé par des désirs incontrôlable d'envie de crimes.
Mais aussi car se n'est pas l’individu qui déciderait volontairement de faire le mal, à cette effet c'est la société qui le rend méchant.Ainsi c'est donc de la faute de la société toute entière,qui le met en marge, que l'on l’homme devient méchant.Ainsi ce qui pousse au crime et à la violence, c’est le fait que la société n’arrive pas à intégrer tous les individus en son sein. Par ailleurs, ce que nous pouvons dire en plus de c’est que ce qui pousse les humains à la perversion,à des actions néfastes ce sont aussi les inégalités sociales et les injustices.Ainsi donc derrière le masque du tyran se cache la figure de victime À cette effet,dans Discours sur l’origine des inégalités parmi les hommes Jean jack Rousseau déclare:<<L'homme naît bon , c' est la société qui le corrompt >>.en ce sens Rousseau nous emmènent à comprendre que l'homme à son état naturel est bon,mais du aux préjudices dont il payer parfois le prix le pousse à agir mal . En ce sens il est jugé de méchant par tous ceux qui sont opposés à lui . Par exemple les bavures policières policière qui se font à l'endroit des Noir dans certains pays occidentaux comme la France avec le cas de ADAMA,Théo,Zyed et Bouna.En réponse à ces injustices,des manifestations en guise protestations on eu lieu.Mais à la fin ces derniers fut jugés et accusés par la société de mauvaises personnes.
Il est vrai que l'homme soit souvent guidé par son inconscience ou par le ''ça''à qui,il obéit sans répit. Mais toute fois l'homme est-il pas des fois responsable de ces agissements ?



© Editions Hatier